• Les contrats à Nancy 2

    Bonjour,

    Alors nous on planche sur les contractuels mais le CDI semble légal pour les A mais pas pour les B et C donc on attend la loi de résorption de la précarité qui devrait être pondu en avril. Les contractuels sont tous passés à contrat 12 mois pour ceux qui sont là depuis moulte.
    5 recrutement sans concours en C seront proposés (même pas un dixième) donc bof .... on aura encore des groupes de travail à n'en plus pouvoir ...

    Sinon, pour les primes 2010
    PFR pour les A et B de l'AENES (cf loi) Part F et R sup  aux IAT IFTS touchées avant donc augmentation générale taux 4 et des brouettes
    Augmentation IAT IFTS pour les C, les BIB et   la PPRS des ITRF de l'ordre de 15 % sauf IGR et conservateurs

    Pour 2011 on vient de passer aux RCE donc on ne sait pas à part pour la PFR, à quelle sauce on va être mangés

    Pour les NBI : flou artistique sorte de remise à plat pour les B et les A l'AENES en fonction de la cotation F de leur poste : on y a passé 12 h et je n'ai toujours pas tout compris .....Mais sans doute suis-je trop bête....
    On a eu des primes RCE en 2010 (50 000 euros versés par le Ministère)  (enfin certains personnels et on ne sait pas bien sur quels critères :) )
    Pour les prime info on n'a rien mis sur le tapis encore

    Mais on fusionne en 2012 avec 3 autres établissements donc tous sera à refaire !!! Youpi :)

    Bon courage pour les discussions !
    Je crois qu'il y aura toujours une part d'ombre (et à mon avis de plus en plus grande) sur ces thèmes là.

    ------

    encore une demande d'infos....

    Notre cher président s'est aperçu soudain que ÇA SUFFIT, ÇA NE PEUT PLUS DURER, TROP C'EST TROP, comment peut on vivre avec des contrats de 10 mois renouvelables ad eternam !!!!
    et dans sa grande bonté il propose généreusement d'engager le CTP sur une réflexion sur la possibilité d'accorder des contrats à durée indéterminée à tous ses agents contractuels qui représentent à l'ULCO près de 40% du personnel.....!!!!!

    Effectivement, un CDI c'est mieux qu'un CDD
    Mais pour mon point de vue, un poste de titulaire c'est mieux qu'un CDI

    Et comment accepter le fait qu'un service public fonctionne "normalement" avec des contrats de droit privé ? N'est-ce pas entériner la politique du gouvernement de casser le statut de fonctionnaire, d'ouvrir la porte à des recrutements futurs en CDI et laisser tomber les demandes de création de postes qui sont plus que nécessaires ? C'est intégrer qu'au prochain concours de BAS, il  n'y ait que 2 postes, celui d'agents administratifs, 1 poste, etc. Bref, c'est officialiser, avaler, digérer, une situation intenable et le non remplacement d'un fonctionnaire sur 2. Aujourd'hui contractualisé, demain privatisé et foutus à la porte.

    QUE FAIRE ? (tiens, c'est donc là...)
    Pareil que dans mon message précédent, je voudrais savori si dans vos universités des discussions ont eu lieu sur ce sujet, des décisions prises, des accords conclus, etc. Toute comparaison nationale me serait fort utile pour avoir un point de vue plus général sur la situation.

    Très cordialement encore,


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :